Le Lac du Mont-Cenis

Le Lac du Mont-Cenis est un lac artificiel, retenu par un barrage. Il se trouve sur la commune de Lanslebourg à 14km de Bramans. Autour du lac se trouvent la Pointe de Ronce (3 612 m), la Pointe du Lamet (3 504 m) ou le Mont Malamot (2 917 m). Le lac se déverse dans la Cenise (Cenischia en italien), qui elle-même se jette dans la Doire ripaire, affluent du Pô.

Le Lac du Mont-Cenis l'été

Les forts de l'esseillon

A la fin de l'époque napoléonienne, l'Europe est réorganisée : le congrès de Vienne (1815) condamne la France à restituer la Savoie à Victor-Emmanuel 1er et à payer une forte indemnité de guerre.

Construits entre 1819 et 1833, ces forts étaient destinés à protéger l'Europe des armées françaises (La savoie était à cette époque un état souverain, le duché Savoie Piémont).

Jusqu'en 1860, les forts remplissent leur rôle de dissuasion sur le chemin du Mont-Cenis mais le rattachement de la Savoie à la France puis le percement du tunnel ferroviaire du Fréjus leur enlèvent toute utilité stratégique.

Les forts de l'Esseillon

L'entrée monumentale du tunnel ferroviaire du Fréjus à Modane

Cet ouvrage classé monument historique est le débouché, coté France, du 1er tunnel ferroviaire réalisé le siècle dernier entre la France et l’Italie.

Une vieille locomotive à vapeur avec son tender ont été installés sur le site, ainsi que deux wagons qui abritent une exposition de documents et d’objets, à l’aide desquels est retracée cette formidable aventure humaine de la première percée des Alpes.

Ce site a été restauré par l'association du "Musée de la Traversée des Alpes".

Entrée monumentale du Fréjus

Le fort de Saint Gobain à Modane

Fort de Saint Gobain

Le fort de Saint-Gobain à Modane fait partie de la ligne Maginot des Alpes : la ligne Maginot est un système défensif, créé pour défendre les frontières françaises, du nord au sud, de l’Alsace à la Corse.

Cette ligne fût créée par la volonté du gouvernement français, conscient du caractère éphémère des garanties du Traité de Versailles. Les premiers travaux de la ligne Maginot, dans le sud-est de la France, débutent en 1928 dans les Alpes Maritimes et en 1933 à Modane pour le fort de Saint-Gobain.

Il a été restauré récemment par l'association du " Musée de la Traversée des Alpes "

La chapelle ND du Charmaix

Sur la route de la station de ValFréjus à 6 km de Modane et à 16km de Bramans, la chapelle de ND du Charmaix.

Chaque année, le 1er dimanche de septembre, un pélerinage renommé dans toute la région et le Piémont italien se rend à la chapelle Notre-Dame du Charmaix, sanctuaire médiéval dédié à la Vierge Noire:

Dès le IV ème siècle le pèlerinage attirait les fidèles des 2 cotés des Alpes. Ils venaient admirer la statue de la vierge noire qui mesure 40 cm et qui est taillée dans le marbre. Elle était placée dans une modeste niche rocheuse. On voulut la déplacer dans l'église paroissiale, mais à chaque fois, on la retrouvait à son emplacement initial.

La chapelle ND du Charmaix

Le Monolithe à Sollières/Sardières

Le Monolithe Sollières / Sardières

Caché dans la forêt de Sardières, à coté de Bramans, le "Monolithe" curiosité calcaire de 93m de haut... Le monolithe est une fine aiguille de cargneule aux teintes chaudes, jaune ocre, de 93 m. de haut, appelé l'ouille en patois (du bas latin acucula, diminutif de acus, aiguille), escaladée pour la première fois en 1957 par deux mauriennais, MM. Pasquier et Cognet.

Très répandues en haute Maurienne, les cargneules se disposent dans ce secteur en une large bande que l'on peut suivre, à la base de la Dent Parrachée, depuis la gorge du ruisseau de Saint-Pierre à la sortie d'Aussois jusqu'à Termignon.